La transition écologique se développe depuis plusieurs années en France (tant bien que mal !) en créant de nombreux nouveaux emplois et on prévoit une expansion majeure des métiers de la transition écologique dans les dix années à venir avec un million d’emplois créés. ETRE, les Ecoles de la TRansition Ecologique, soutenu par la Fondation Nicolas Hulot et à l’initiative de l’Association 3PA près de Toulouse, est un merveilleux projet qui sensibilise les jeunes en difficulté aux métiers verts – agriculture, éco-habitat, entretien espaces verts… Souvent si les jeunes sortent du système scolaire sans diplôme et se retrouvent au chômage, c’est tout simplement par manque d’intérêt pour la formation « traditionnelle ». Beaucoup ne voient pas le sens de ce qu’on leur apprend et on les comprend ! Ces écoles proposent de remobiliser les jeunes dans des projets d’avenir qui ont du sens en les sensibilisant aux enjeux de développement durable et en leur proposant des formations professionnelles de terrain pour leur permettre de développer leur compétences. En plus ils vont trouver facilement un emploi à la sortie de l’école qui les accompagne dans leur démarche d’insertion en leur proposant une première expérience dans les secteurs des métiers verts et verdissants. C’est le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) qui définit ces métiers verts appelés aussi « cols verts » : il s’agit d’emplois dans l’agriculture, l’industrie manufacturière, la recherche et le développement, l’administration et les services qui contribuent à préserver ou restaurer la qualité de notre environnement. Cela concerne donc entre autres tous les métiers qui participent à préserver les écosystèmes et la biodiversité ainsi que la réduction de la consommation d’énergie ou de diminution de la pollution, bref c’est large ! On retrouve ces métiers dans tous les secteurs de l’économie finalement. Une première école a été créée en Occitanie (Lahage), puis quatre autres sont nées sur le territoire français. Le but est d’en avoir une à terme dans chaque région de France, car l’avenir de la planète appartient à cette jeunesse-là 🙂

www.ecole-transition.eu

ça vous a plu ? Partagez !