En commande sur le dernier recueil de poésie d’Agnès Olive intitulé « Naturellement »…
voici un extrait (il s’agit du premier texte) :

Je ne veux pas sauver le monde
même pas la planète
je suis trop seule trop petite c’est bête
et puis pas douée
tellement peu dégourdie
je préfère espérer vaguement
quelque chose
mais toujours en vain

j’aime bien faire des choses qui ne servent à rien
comme effeuiller les marguerites
il m’aime un peu beaucoup passionnément à la folie

et pas du tout je l’enlève
parce que je suis trop seule
trop petite
et c’est bête mais je préfère espérer vaguement
autre chose
même en vain

ça vous a plu ? Partagez !