Nature-morteAgnès Olive & Lionel Borla

21 poèmes & 21 photographies pour cette année 2021… Quel rapport avons-nous aujourd’hui avec le ciel, la mer, le soleil, le vivant et les sentiments ? Ne sont-ils pas plus nécessaires, plus présents que jamais ? Ou alors même essentiels ? Est-ce en ciel ? En mer ? En terre ? En chair ? Et si tout cela n’était fait que pour nous ramener à cette ultime vérité : nous sommes la Nature ! Ou alors cette parcelle d’humanité en écho de sensibilité avec elle…

________________

Agnès Olive fondatrice et directrice de Marseille Vert, le média marseillais 100% écolo est aussi auteure, écrivain romancière et poète à Marseille. Docteure en Droit pénal Sciences criminelles, elle a d’abord enseigné à l’Université de La Réunion avant de revenir s’installer dans sa ville natale, Marseille, pour se consacrer entièrement à l’écriture. Elle avait déjà créé une maison d’édition à La Réunion (Du Point de Vue) avec laquelle elle a édité la traduction du « Petit Prince » de Saint-Exupéry en créole réunionnais, puis a dirigé une maison d’édition à Marseille (LaBelleBleue) avec laquelle elle va éditer une vingtaine d’ouvrages, la plupart consacrés à la poésie et à la photographie. Agnès a publié plusieurs romans, des essais, des entretiens, une série et de nombreux recueils de poésie chez différents éditeurs ou à compte d’auteur. La poésie a toujours été son repère, sa respiration, sa régénération…

Lionel Borla, né à Menton, est arrivé à Marseille en 1992 pour ses études d’architecture. Après l’obtention de son diplôme, il décide de se consacrer pleinement à la peinture, la mise en forme graphique d’une idée lui paraît alors être son royaume intellectuel. A côté de son travail de peinture et de graphisme, essentiellement réalisé sur papier, la photographie et le dessin numériques, ainsi que l’écriture, complètent sa soif de création. Ses photographies sont un réel écho à ses peintures et œuvres graphiques : la stylisation et la construction rigoureuse de l’image par le cadrage et les contrastes forts qu’il crées, offrent des images puissantes où la légèreté et la poésie sont néanmoins présentes et souhaitées. Ainsi, depuis près de 30 ans, Lionel a « jeté l’encre » dans la Cité phocéenne dont il est tombé amoureux et qu’il a baptisée ironiquement et affectueusement « Fadacity » !

_________________

LB : « Saisir une lumière, un paysage est comme saisir un regard. C’est en quelque sorte l’histoire d’un instant, crucial, fondateur, qui peut devenir un récit, une histoire, partage, un éternel. Mes photographies dialoguent ainsi avec les mots d’Agnès Olive où ce battement est si présent, en écho, en résonance ».

AO : « Dire le monde tel que je le vois, je le sens, le ressens si fortement avec mes mots, mes sentiments, mes questionnements… Les poètes errent toujours un peu sur la terre, ne sachant jamais où se poser, où regarder… Les photos de Lionel Borla me permettent de me projeter sur un horizon, une fenêtre, un rêve de mer ou de soleil qui me rassurent ».

En commande sur déEncodé avec succès au prix de 20 euros 🙂

ça vous a plu ? Partagez !