Des pousses de tournesols qui s’entraînent à traquer le soleil en prévision de leur vie adulte, des feuilles qui dorment la nuit, des fleurs qui bavardent, des racines qui cogitent… Après le film L’intelligence des arbres dont nous avons parlé chez Marseille Vert (http://www.marseillevert.fr/lintelligence-des-arbres-fascinant/), – lequel film était d’ailleurs précédé d’un autre documentaire tout aussi merveilleux intitulé Les trésors cachés des plantes dont nous parlerons sans doute à une autre occasion – voici L’intelligence des plantes, le livre de Stefano Mancuso (co-écrit avec Alessandra Viola) qui vient de sortir en France chez Albin Michel après avoir été traduit en 21 langues et couronné par de nombreux prix. Ce biologiste italien est le fondateur de la neurobiologie végétale et il est le premier à avoir démontrer scientifiquement les capacités surprenantes du monde végétal, indispensable à la survie de l’homme depuis son apparition sur Terre. « Les végétaux disposent d’un intelligence propre » affirme-t-il. Ainsi les plants fouillent le sol à la façon d’une colonie d’insectes, elles peuvent percevoir des sons, elles sont capables de mémoriser et d’apprendre, et peuvent même discerner des formes et des couleurs ! Evidemment les végétaux existent dans une dimension temporelle très différente de la nôtre, et beaucoup plus lente, mais cela ne diminue en rien leur rôle, bien au contraire ! Le chercheur a enregistré dans les radicules (les extrémités des racines) les mêmes signaux que ceux émis par les neurones de certains animaux… C’est notre arrogance et notre suffisance qui nous empêchent de reconnaître l’extraordinaire importance des plantes dans la dynamique de la vie terrestre. Ardent défenseur des plantes, le biologiste nous montre dans son ouvrage à quel point elles sont destinées à jour un rôle essentiel dans les progrès scientifiques et techniques à venir. Car c’est avec les plantes que se construiront la survie et l’avenir de l’homme. Et n’oublions pas : si les plantes peuvent vivre sans nous, nous ne pourrions pas survivre longtemps sans elles… pauvres petits humains que nous sommes aussi prétentieux que fragiles !! Un bouquin ultra intelligent. Et fascinant. On adore 🙂

ça vous a plu ? Partagez !