Le village breton de Langouët ressemble au village d’Asterix ☺ Ses 600 habitants visent une autosuffisance alimentaire pour tout le monde 100 % en permaculture !! Langouët, pionnier en écologie, est engagé déjà depuis longtemps dans une transition écologique : commune zérophyto (sans pesticides), elle nourrit ses enfants dans une cantine 100 % bio, dispose de logements sociaux à très hautes performances écologiques, accueille une pépinière de l’économie sociale et solidaire et produit suffisamment d’énergie renouvelable pour couvrir ses besoins… Aujourd’hui le prochain objectif c’est de nourrir tous les habitants avec une nourriture saine et locale pour atteindre l’autosuffisance alimentaire, et ce en faisant appel à la permaculture. Les habitants ont l’ambition de lier l’habitat écologique et la production alimentaire pour que chacun, quels que soient ses moyens, puisse subvenir à ses besoins alimentaires avec des produits sains tout en apportant des bénéfices à l’environnement. Le premier pas vers cet objectif sera de se doter d’une ferme rurale en permaculture à but pédagogique afin d’éveiller les visiteurs à la permaculture en montrant des solutions simples pouvant répondre aux diverses problématiques modernes comme, outre la production alimentaire, la gestion des déchets, le recyclage, le pollution, la gestion de l’eau, etc… Ce projet devra permettre de former, d’informer et d’expérimenter les habitants sur la permaculture. Et pour ce faire, le petit village breton a lancé une campagne de financement participatif sur Collecticity, une plateforme dédiée aux collectivités qui veulent financer leurs projets sans passer par les banques ! Des collectivités plus grandes pourraient bien s’inspirer de ce que font ces petits villages… plus grandes… plus grandes et de plus en plus grandes…

ça vous a plu ? Partagez !