Author archives: Marseille Vert

Ces Marseillaises qui veulent changer la planète !

•••

NOM : Deborah Pardo
Date de naissance : 09/06/1986

Parcours :
Doctorat en écologie des populations entre Marseille, Montpellier, Uppsala en Suède, Woods Hole aux USA et Chizé dans les Deux-Sèvres puis 5 ans a Cambridge en Angleterre comme scientifique à l’Institut polaire britannique et 1ère francaise à participer au programme de leadership féminin pour sauver la planete : Homeward Bound en Antarctique et du coup top 20 des femmes innovantes en France d’après la Tribune en 2017.

Tu fais quoi pour changer la planète ?
Tout ce que je peux, personnellement (produits naturels et sans déchets autant que possible à la maison, diminution de la consommation de viande…) et professionnellement avec des cibles tres variées : Coordinatrice scientifique du fonds Pure Ocean, Cofondratrice du mouvement de leadership environnemental Earthship Sisters, Membre du collectif d’open-minders FRIteam, professeur de développement durable et de voyage en arctique avec les collégiens des Apprentis d’Auteuil et guide naturaliste pour la compagnie du Ponant… et toujours avec un enthousiasme et un positivisme contagieux !

Portrait chinois écolo :
– Si tu étais une petite fleur ?
Un magnolia
– Si tu étais une espèce menacée ?
L’albatros
– Si tu étais un arbre, un arbuste, une plante ?
Un baobab
– Si tu étais un insecte rampant, volant ?
Un charancon bleu
– Si tu étais une mer, un océan, une rivière ?
La Méditerranée
– Si tu étais un animal de compagnie ?
Le chien
– Si tu étais un coin de nature sur terre ?
Une cascade en Islande
– Si tu étais un geste écolo ?
Un savon de Marseille
– Si tu étais une association, un manifeste, un mouvement green ?
Expe2M, des expéditions en mer et en montagne pour repenser les liens entre l’Homme et la Nature
– Et si tu étais la Ministre de l’écologie ?…
J’essaierai de casser les lobbys 🙂

Prendre le soleil en mode naturel

•••

C’est l’été et prendre le soleil c’est naturel !! C’est bon pour le moral, pour la santé, pour avoir de la vitamine D, et de la belle énergie aussi 😉

Voici comment prendre la soleil tout au naturel :

– Avant : au début de l’été, pour préparer sa peau on peut frotter une grosse carotte ouverte en deux sur la longueur, c’est bien pour les demi-jambes, le visage et le décolleté. Sinon on peut faire un masque avec des carottes râpées très finement, du yaourt et de l’huile d’olive (on laisse appliquer au moins 20 minutes)

– Pendant : l’été le soleil est très fort et il faut se protéger bien sûr !!
. Ne pas s’exposer aux heures les plus chaudes (sinon c’est chapeau, lunettes et tout le tralala…) soit de midi à 16 heures environ
. Mettre des crèmes Bio et naturelles (attention au marketing : bien vérifier ce que les produits contiennent vraiment) – les crèmes solaires sont du poison pour notre santé, ils contiennent des perturbateurs endocriniens et des produits chimiques ultra-cancérigènes ! Finalement le cancer de la peau, c’est pas le soleil qui nous le donne c’est les crèmes chimiques de protection, c’est un comble !!
. Faire soi-même sa crème c’est encore mieux et on trouve plein de recettes sur Internet… Chaque année c’est 20 000 tonnes de crèmes dégueus qui envahissent nos océans, une véritable catastrophe pour les coraux, les animaux…

– Après : bien nourrir sa peau avec par exemple du beurre de Karité BIO, super produit, et en cas de petit coup de soleil :
. D’abord du froid : de l’eau froide, des glaçons…
. Si c’est très localisé : du yaourt bien froid
. Si c’est partout : de l’Aloe Vera en veux-tu en voilà !! Soit avec la plante directement, soit en crème mais elle doit être à 99 % !!

Allez, on va tous bronzer cet été en respectant notre santé et notre planète 🙂

La salade (new-yorkaise) Waldorf

•••

Célèbre salade, mythique et vintage à la fois, créée à New York en 1893 à l’Hôtel Waldorf !!
Trop facile et super bon (tout bio bien sûr) :

– Pour la salade
• 1 petite salade laitue ou batavia
• 2 branches de céleri
• 2 pommes vertes ou rouges
• 50 de cerneaux de noix
• 30g de raisins secs blonds

– Pour la sauce
• 1 yaourt brassé
• 2 cuil. à soupe de mayonnaise
• 2 cuil. à soupe de jus de citron
• 1 cuil. à soupe de miel liquide
• Sel de l’Hymalaya et poivre

Mettez les noix sur une plaque couverte de papier sulfurisé et faites-les dorer légèrement dans un four préchauffé à 150° pendant 10 min. Préparez la sauce en fouettant rapidement tous ses ingrédients et le sel et le poivre dans un petit bol. Emincez le céleri en tronçons d’environ ½ cm. Coupez les pommes en cubes d’environ 2 cm. Versez le céleri, les pommes et les raisins secs dans saladier. Ajoutez la sauce et mélangez. Déchirez grossièrement la salade à la main puis déposez-la dans un plat. Versez sur la salade le contenu du saladier. Ecrasez très grossièrement les noix entre les mains et parsemez-les sur la salade. Mélangez et dégustez sans attendre 😉

La saponification à froid

•••

Pourquoi est-ce mieux de se laver avec des savons saponifiés à froid ? Lison de la savonnerie POP ! nous explique tout :

« Chers POPfans,
Comme tu le sais peut-être déjà, les savons POP ! avec lesquels tu te laves, sont réalisés avec la méthode ancestrale de la saponification à froid.
BON, ALORS D’ABORD, QU’EST CE QUE C’EST, LA SAPONIFICATION À FROID ?
La saponification à froid, c’est la méthode ancestrale de fabrication du savon.
On mélange un ou plusieurs corps gras – uniquement végétaux, en ce qui concerne POP : de l’huile végétale de coco, pépin de raisin, tournesol et babassu, ainsi que du beurre végétal de cacao) – à de la soude. Cela crée une réaction, qui s’appelle la saponification.

La saponification à froid : corps gras + soude + eau = savon + glycérine + corps gras (surgras)

On obtient donc, après plusieurs semaine de séchage (appelé aussi cure) du savon (pour laver) et de la glycérine (humectant et hydratant, parfaite pour soigner ta petite peau, cher POPfan). Il restera même des corps gars (ici, des huiles et beurres végétaux), puisqu’en saponification à froid, on surgraisse nos savons.

Qu’est-ce qui est vraiment différent du gel douche ?

D’abord, le gros avantage du savon en général c’est qu’il n’y a pas besoin d’y ajouter de conservateur. Les conservateurs sont aujourd’hui les agents les plus agressifs des cosmétiques, ceux qui créent le plus d’intolérances et d’irritations. D’autant plus qu’on en trouve dans TOUS tes cosmétique, Cher POPfan. Alors quand tu peux l’éviter, fais-le, et utilise du savon.
De plus, les gels douches sont pour la plupart réalisés à base de Sodium Laureth Sulfate. C’est quoi ce truc ? C’est un tensioactif sulfaté avec une puissante action détergente. Oui oui, et il est tellement efficace, qu’on s’en sert couramment pour nettoyer les sols et les moteurs. Mmmm, MIAM ! Le SLS est donc irritant, déshydratant et provoque des tiraillements. Que du bonheur en bouteille ! Le savon saponifié à froid, lui est réalisé à base d’huiles végétales de qualité et contient de la glycérine hydratante et humectante. Ta peau, cher POPfan, elle adore ça !
Pour finir (mais la liste n’est évidemment pas exhaustive), se laver avec du savon c’est écologique : l’emballage est limité, et le savon est entièrement biodégradable. Ah, c’est quand même chouette le savon !

Alors, cher POPfan, je te vois déjà dire : « Oui, mais le savon ça salit la baignoire » . Mais non ! Il suffit de poser le savon sur une jolie éponge. Evidemment POP ! en propose, mais je vais te dire un secret : ça marche avec absolument TOUTES les éponges. Se laver avec du savon, c’est juste une habitude. Et ca n’est pas parce-que c’est naturel, sain et biodégradable que ça n’est pas fun. La preuve avec POP !

Cher POPfan, si tu ne t’y es pas mis, il est temps. En plus, en te lavant avec du savon SAF, tu encourage des artisans. Alors, convaincu ? »

Vous trouverez tous les beaux savons de la sonnerie POP ! sur le site : savonnerie-pop.com

La Nature sans voiture à Marseille

•••

MARSEILLE : LA NATURE SANS VOITURE

D’aucuns pourraient penser que la ville de Marseille, avec ses légendaires embouteillages, est difficile à pratiquer et à apprécier sans voiture. Eh bien il n’en est rien, Marseille est même une ville idéale pour les amoureux de montagne et de randonnée qui ont choisi de renoncer au véhicule individuel. Les sorties nature dans des sites exceptionnels à moins de 30mn de transport du centre de Marseille sont nombreuses. Voici trois sorties pour mettre du vert dans vos week-end tout en préservant la qualité de l’air de notre belle métropole :

* La Côte Bleue – randonnée de Niolon à Ensuès
Prendre le TER jusqu’à la gare de Niolon. Le sentier littoral permet une magnifique demi-journée de marche jusqu’à la gare suivante, d’Ensuès la Redonne. La randonnée est décrite sur le site TER : https://www.ter.sncf.com/paca/loisirs/lignes-touristiques/train-cote-bleue/[tab]ideerando

* Le Garlaban – traversée de Aubagne à Allauch
Toujours en train, vous pouvez vous arrêtez à la gare d’Aubagne. De là 4h de marche vous permettent de faire une belle traversée jusqu’à Allauch en passant par le mythique Garlaban. De Allauch vous pouvez regagner Marseille en bus ou train.
https://www.camptocamp.org/routes/1005131/fr/le-garlaban-traversee-de-aubagne-a-allauch-en-passant-par-le-garlaban

* Les Calanques – l’embarras du choix
Escalade, Randonnée, baignade… le tout accessible en bus urbain aux portes de Marseille. La réputation des calanques pour les amoureux de nature n’est plus à faire. Des dizaines d’itinéraires sont possibles avec un accès transport en commun. En voici deux particulièrement magnifiques
– Le mont Puget, accessible depuis le terminus de la ligne 21 (RTM, Luminy), environ 4h pour l’aller-retour.
– La traversée Marseille-Cassis, depuis Luminy (terminus de la ligne 21 toujours), 6h environ, retour possible depuis Cassis vers Marseille en train ou bus.

Au fait, pourquoi faire tout ça sans voiture ? Parce qu’il est temps de changer d’approche, de faire de la place dans nos rues et du bien à nos poumons en se passant de voiture individuelle. Fanny V.

Copier la nature pour réussir sa vie

•••

Le Dr Deepak Chopra, auteur de dizaines de best-sellers en « spiritualité » traduits en de nombreuses langues, a écrit pléthore d’ouvrages sur la réussite, le succès, le bonheur, l’abondance… Dans l’un de ses ouvrages (Les sept lois spirituelles du succès), il part du principe selon lequel comprendre réellement le travail de la nature et le copier dans la vie matérielle est la clé absolue. Un genre de bio-mimétisme intérieur en quelque sorte. La nature n’est qu’abondance, c’est vrai !
Selon lui lorsque nous comprenons les lois physiques de l’univers et que nous les appliquons à nos vies, tout ce que nous désirons peut être créé : les mêmes lois que la nature utilise pour créer une forêt, une galaxie, une étoile ou un corps humain peuvent être appliquées pour réaliser nos désirs et nos aspirations, et du coup sans le moindre effort (aucun travail acharné contrairement à ce qu’on nous a toujours dit), comme il est naturel à une graine de pousser, la pluie de tomber, le vent de souffler… En effet, l’intelligence de la nature prend toujours le chemin du moindre effort, elle fonctionne avec insouciance, harmonie et amour. Mais alors quelles sont ces clés de la création universelle ?
Il en donne sept, les sept comportements de la nature quand elle crée :
– La pure potentialité : penser que l’on peut tout
– La loi du don : être généreux avec nous et les autres
– La loi de la cause à effet : semons de bonnes graines pour un bonne récolte
– La loi du moindre effort : préférons travailler dans la joie
– La loi de l’intention : vivons nos désirs
– La loi du détachement : ne pensons pas aux résultats
– La loi du dharma : cherchons notre talent, trouvez ce que nous avons à faire sur cette terre…

Bref, on fait tout comme la nature pour être heureux 🙂

Le Jardin d'Aniel

•••

Le haïku est un petit poème né au Japon très bref (et très strict : 3 vers de 5 pieds – 7 pieds – 5 pieds). Aujourd’hui répandu dans le monde entier, il reste traditionnellement la description fugitive d’une émotion devant la nature… un bel outil d’expression poétique pour Marseille Vert !



*pensez à passer en plein écran (flèches croisées) pour un meilleur confort de lecture

« Imagine » de John Lennon

•••

Qui ne connaît pas par coeur Imagine de John Lennon ?
Avec la traduction pour réviser son anglais 🙂

Imagine
(Imaginez)

Pour l’écouter c’est : ICI.

Imagine there’s no heaven,
Imagine qu’il n’y a aucun paradis,
It’s easy if you try,
C’est facile si tu essaies,
No hell below us,
Aucun enfer en-dessous de nous,
Above us only sky,
Au dessus de nous, seulement le ciel,
Imagine all the people,
Imagine tous les peuples,
Living for today…
Vivant dans le présent…
Imagine there’s no countries,
Imagine qu’il n’y a aucun pays,
It isn’t hard to do,
Ce n’est pas dur à faire,
Nothing to kill or die for,
Aucune cause pour laquelle tuer ou mourir,
No religion too,
Aucune religion non plus,
Imagine all the people,
Imagine tous les peuples,
Living life in peace…
Vivant leurs vies en paix…
You may say I’m a dreamer,
Tu peux dire que je suis un rêveur,
But I’m not the only one,
Mais je ne suis pas le seul,
I hope some day you’ll join us,
J’espère qu’un jour tu nous rejoindras,
And the world will live as one.
Et que le monde vivra uni.
Imagine no possessions,
Imagine aucune possession,
I wonder if you can,
Je me demande si tu le peux,
No need for greed or hunger,
Aucun besoin d’avidité ou de faim,
A brotherhood of man,
Une fraternité humaine,
Imagine all the people,
Imagine tous les peuples,
Sharing all the world…
Se partageant le monde…
You may say I’m a dreamer,
Tu peux dire que je suis un rêveur,
But I’m not the only one,
Mais je ne suis pas le seul,
I hope some day you’ll join us,
J’espère qu’un jour tu nous rejoindras,
And the world will live as one.
Et que le monde vivra uni.

Les 10 livres écolos à avoir dans votre biblio

•••

Voici les 10 livres écolos à avoir absolument dans votre bibliothèque !!
à lire et à relire et aussi à offrir…

« On a 20 ans pour changer le monde », Maxime de Rostolan, Larousse;
« L’écologie pour les nuls », Franck Courchamp, First éditions;
« Antispéciste », Aymeric Caron, Don Quichotte;
« Famille Zéro Déchet, the guide », Jérémie Pichon et Bénédicte Moret, Thierry Souccar;
« Demain, un nouveau monde en marche », Cyril Dion, Actes Sud;
« Vers la sobriété heureuse », Pierre Rabhi, Actes Sud;
« Le cercle vertueux, entretien avec Lionel Astruc », Nicolas Hulot & Vandana Shiva, Actes Sud;
« L’économie symbiotique, régénérer la planète, l’économie et la société », Isabelle Dlannoy, Actes Sud;
« Les Diplomates, penser comme un animal », Baptiste Morizot, Wildproject;
– … et aussi « Change (à prononcer en anglais) » d’Agnès Olive, à lire gratuitement sur Marseille Vert 🙂

"Change (à prononcer en anglais)"

•••

Pourquoi ce livre ?

Découvrez l’aventure de Marseille Vert à travers l’histoire de sa fondatrice, Agnès Olive, qui est aussi écrivain. C’est un long cheminement qu’elle nous décrit avec humour et dérision qui a abouti à un changement radical de sa façon de vivre : un changement personnel qui s’inscrit dans un mouvement de « change » universel !

*pensez à passer en plein écran (flèches croisées) pour un meilleur confort de lecture