Plus connu sous le nom de BEES (c’est l’abréviation de Burm & Emily’s Elephant Sanctuary) le sanctuaire des éléphants de Burm et Emily se trouve en plein cœur de la Thaïlande. Il y a quelques années, Burm, un Thaïlandais de 32 ans et Emily, une Australienne de 23 ans, tous deux passionnés par ces animaux, ont fondé ce refuge pour accueillir de vieux pachydermes épuisés par de longues années de labeur dans les parcs touristiques… En effet en Thaïlande l’éléphant est partout : statues devant les hôtels et dans les fontaines, gravures et dessins sur les murs, les objets, pots de fleurs, brûle-parfums, menus des restaurants et même sur l’étiquette de la bière thaï « Chang » qui signifie « éléphant ». C’est l’animal symbole national et fierté du pays… du coup dans la réalité sa situation en Thaïlande est dramatique. Il y a un siècle il y en avait plus de 100 000, aujourd’hui il n’en reste plus que 2 000 dans tout le pays… Et le plus grand nombre d’entre eux ne font que travailler toute leur vie pour porter sur leur dos des touristes perchés sur un palanquin. Et ne croyez pas que c’est facile pour eux, en vérité les éléphants ont le dos fragile et c’est très lourd et douloureux pour eux de transporter toute la journée des nacelles pleines de touristes. Alors Burm et Emily les recueillent quand ils ne peuvent plus travailler, ils leur offrent une retraite bien méritée et une vieillesse paisible. Car ils les bichonnent leurs vieux protégés : ils les lavent, leur préparent des repas, les nourrissent et les accompagnent en promenade dans la jungle. Pour eux, non seulement l’éléphant est un animal et en tant que tel il doit être protégé et non « utilisé », mais en plus en Thaïlande, il est sacré et du coup il doit être vénéré ! Bravo à Burm et Emily, en attendant qu’on arrête ce tourisme aussi cruel qu’irresponsable…

ça vous a plu ? Partagez !