Une petite révolution dans la consommation des cosmétiques ! La nouvelle appli QuelCosmetic permet d’analyser les substances indésirables dans les produits cosmétiques. Lancée par l’UFC-Que Choisir, la nouvelle application une fois installée gratuitement sur vos smartphones permet d’analyser la présence de substances indésirables dans les produits cosmétiques du quotidien : déodorants, shampoings, crèmes… Son fonctionnement est très simple : le consommateur scanne le code-barres avec son téléphone, si le produit est dans la basse de données, l’application décrit sa composition et le classe selon 4 catégories de dangerosité. S’il ne l’est pas, le consommateur prend une photo de l’emballage et l’envoie à l’association de consommateurs. Celle-ci étudie alors la composition et l’ajoute à la liste. Déjà 6 000 produits sont recensés car en juin 2017 quand l’association a lancé une base de données participative, les consommateurs ont joué le jeu et aujourd’hui déjà 6 000 références permettent de détecter parfaitement les produits toxiques et notamment les perturbateurs endocriniens… « Si l’application alerte sur la dangerosité de certains produits, elle indique aussi les marques qui ont une composition saine, explique Raphaëlle Vincent, chef de projet chez UFC-Que choisir, notre souci est d’informer mais aussi d’orienter le consommateur ». Tous les rayons sont concernés : soins du visage, du corps, des cheveux, produits pour bébés, solaires, hygiène dentaire, maquillage, parfums, qu’ils soient vendus en grande surface, parapharmacies ou parfumeries… On avance 🙂

ça vous a plu ? Partagez !