Jusqu’à présent le seed bomb était connu pour ensemencer les zones urbaines les moins végétalisées : cela consiste à jeter des bombes de graines en ville un peu partout et attendre que la pluie arrose tout ça pour végétaliser le béton ! Aujourd’hui un coréen, Hwang Jin Wook va encore plus loin. Il propose de créer des bombes biodégradables qui diffusent des milliers de graines sur des terrains devenus vierges à cause de la déforestation. Les cônes d’arbres sont pointus et conçus pour s’enfouir dans le sol à la même profondeur que s’ils avaient été plantés à la main. Ils contiennent des engrais et un matériau qui absorbe l’humidité environnante et qui arrose les racines de l’arbre. Les conteneurs sont en métal, mais s’oxydent immédiatement quand les racines de l’arbre ont rejoint le sol. Le largage se fait par avion. Il n’y a pas de pollution, à part celle du bombardier et cela permet de replanter en quelques minutes des zones inaccessibles et devenues désertiques. En raison de la déforestation, seuls 6, 2 millions de kilomètres carrés des 16 millions de kilomètres carrés de forêt d’origine qui couvraient autrefois la Terre ont survécu. Outre l’impact très négatif sur les moyens de subsistance des gens, la déforestation tropicale actuellement rampante dans le monde menace un large éventail d’espèces d’arbres mais aussi les animaux comme par exemple les singes qui sont en voie de disparition critique dans les forêts reculées du Vietnam. En outre la déforestation en générale contribue à accentuer gravement le réchauffement climatique… La Thaïlande s’est déjà lancée dans le projet ! Cette idée de reboisement aérien nous redonne espoir.

ça vous a plu ? Partagez !