Au Canada la société Carbon Engineering est en train de mettre en place une nouvelle technologie qui permet d’aspirer le gaz carbonique présent dans l’atmosphère pour le transformer en énergie propre : un procédé présenté comme révolutionnaire dans la lutte contre le réchauffement climatique !

Fondée en 2009 par David Keith, un climatologue de l’université de Harvard, l’entreprise a inauguré dernièrement son usine pilote à Squamish, en Colombie-Britannique, province du Canada. La technologie développée consiste en premier lieu à capturer le Co2 directement dans l’atmosphère à l’aide de ventilateurs géants. Une fois filtré et purifié, le composant est transformé en boulettes de combustible synthétique, qui peuvent enfin servir de carburant. « Il est maintenant possible de prendre le Co2 de l’atmosphère et de l’utiliser comme un combustible qui, combiné à l’hydrogène, produit une énergie à zéro émission » a expliqué Adrian Cordless, PDG de Carbon Engineering, à l’AFP. La société, qui bénéficie de subventions publiques, a également reçu le soutien financier d’investisseurs privés, tels que le fondateur de Microsoft, Bill Gates. Le but de cette unité pilote est de démontrer que cette technologie peut fonctionner à grande échelle et à des coûts raisonnables. Le procédé de capture de Co2 a commencé en juin dernier et 10 tonnes de dioxyde de carbone ont déjà été aspirées.

À terme, plus d’une tonne de carbone devrait être collectée par jour. La société souhaite ouvrir sa première usine d’ici 2017, pour un investissement de l’ordre de 200 millions de dollars. « Nous devrions être en mesure de vendre du combustible synthétique dès 2018 » prévoit Adrian Cordless… Le nouveau monde est en marche !

ça vous a plu ? Partagez !