À San Francisco, aux États-Unis, des ingénieurs de la Silicon Valley ont créé un pommeau de douche qui, grâce à un procédé utilisé dans l’agriculture, atomise l’eau en millions de minuscules gouttelettes, façon brumisateur géant. On obtient ainsi la même impression qu’avec un pommeau classique, mais en consommant 70 % d’eau en moins. Aux États-Unis, une douche normale fait 75 litres en moyenne pour 70 litres en France.

Avec ce nouveau système, ce serait seulement une vingtaine. Il aura fallu cinq ans à cette start-up californienne, Nebia, pour développer son projet. Le financer a été bien plus rapide. Il y a quelques jours ils ont mis leur concept sur la plateforme de financement participatif Kickstrater avec pour objectif de récolter 100 000 dollars, soit 90 000 euros. Deux jours plus tard, la barre du million était largement dépassée.

Philip Winter, patron et cofondateur de Nebia, explique : « La campagne sur Kickstarter a été incroyable, un déluge de soutien et d’intérêt en provenance du monde entier ! Nous voulons changer la manière dont les gens pensent à l’eau dans leur vie quotidienne, en créant une expérience plus agréable et en économisant 70 % de l’eau ». Le produit sera commercialisé en mai 2016. D’après les calculs, si tous les Californiens étaient équipés de ce pommeau, l’économie serait de 757 milliards de litres d’eau chaque année. Une réduction drastique de la consommation d’eau, un thème vendeur, et pour cause, en pleine sécheresse en Californie…

ça vous a plu ? Partagez !