Perrine était juriste, Charles Hervé-Gruyer marin. Lorsqu’ils se rencontrent et décident de vivre ensemble, il a 46 ans et elle 30. Il a deux enfants, elle aucun. Ils avaient en commun une passion pour les thérapies psychocorporelles (relaxation, sophrologie, yoga). Après leur voyage de noces, en 2004, ils décident d’acheter avec leurs économies une maison en Normandie avec 6500 m2 de terrain et de créer une ferme biologique : ils veulent voir leurs enfants grandir dans un milieu sain et les nourrir du travail de leurs mains. Mais au début c’est très difficile car ils ne sont pas du métier et en plus, leurs pâturages de la ferme du Bec-Helloin se révèlent, selon les modèles traditionnels, impropres à la culture… jusqu’au jour où ils découvrent la permaculture ! Créé en 1970 par des australiens, ce terme signifiait à l’origine « agriculture permanente ».

En fait le concept est très simple : il suffit d’imiter la nature telle qu’elle fonctionne depuis toujours ! Pour cela la permaculture cherche à concevoir des installations humaines harmonieuses, durables, résilientes, économes en travail comme en énergie, à l’instar des écosystèmes naturels. Ses concepts de design reposent sur un principe essentiel : positionner au mieux chaque élément de manière à ce qu’il puisse interagir positivement avec les autres. Il s’agit de créer des interactions bénéfiques, comme dans la nature où tout est relié. Dès lors, chaque fonction est remplie par plusieurs éléments et chaque élément remplit plusieurs fonctions, les déchets de l’un deviennent les produits de l’autre, les plantes se protègent et s’entraident entre elles, permettant au tout d’être davantage que la somme des parties. C’est une vision holistique, organique du monde. Et en plus d’être très efficace sur la production agricole, notamment sur les petites surfaces, elle favorise l’émergence d’une société solidaire et centralisée.

Aujourd’hui la ferme du Bec-Helloin est un modèle de développement durable, étudié, admiré et imité en France et dans le monde entier : elle crée sans cesse de nouveaux emplois et accueille plus de 600 élèves en formation par an, professionnels et particuliers.

 

ça vous a plu ? Partagez !