Vivre en totale autonomie c’est possible ! Il y a 6 ans, Julien Boucart quitte Tournai en Belgique pour aller vivre dans les Pyrénées à quelques kilomètres d’Ax-les-Thermes et tenter l’expérience de l’autogestion. C’est en 2009, à l’âge de 27 ans, que le Tournaisien décide de tout plaquer et de quitter la société de consommation qu’il dénonce et dans laquelle il ne s’épanouit pas, pour se rapprocher de la nature et de ses valeurs. « Je ne cherche pas à vivre seul et en autarcie, c’est différent, ce que je veux c’est vivre libre, c’est-à-dire en pleine autonomie » explique-t-il. Il a été professeur de sport puis consultant sportif de haut niveau, un emploi bien rémunéré : « c’est grâce à mon dernier emploi que j’ai réussi à mettre suffisamment d’argent de côté pour acheter une grange et les 300m² de terrain qui l’entourent. Dès que j’en suis devenu propriétaire, je suis tout de suite venu vivre ici » !

Son objectif est très simple : c’est juste être 100% autonome tant au niveau énergétique qu’alimentaire et avoir un impact environnemental proche de zéro. Il a d’abord construit lui-même un petit chalet en attendant de rénover doucement la grange. Il a tout de suite installé l’eau courante et l’électricité dont il a besoin via une turbine et des accumulateurs à partir d’une rivière voisine. Il a bien évidemment fait son potager : maïs, pommes de terre, oignons, courges, choux… le tout agrémenté de quelques ruches pour avoir son miel. Et puis dernièrement il a eu l’idée de développer un concept de food-truck local pour les skieurs l’hiver et les randonneurs l’été et a construit un traîneau avec du bois auquel il a rajouté un toit et qu’il a appelé « La Belgerie ». Et pour tirer la food-roulotte il a acheté un cheval ! L’argent qu’il gagne avec « La Belgerie », il le réinjecte dans l’économie locale pour acheter le peu dont il a besoin. C’est le plus heureux des hommes dans la nature, avec son chien, son cheval et ses poules, il a de nombreux amis avec qui il partage beaucoup… et ne reçoit jamais aucune facture dans sa boîte aux lettres !

ça vous a plu ? Partagez !