Tout, tout, tout, vous saurez tout sur le ver de terre ! Si de prime abord certains trouvent cet animal un peu dégoûtant… que nenni : c’est le trésor de la vie !! L’avenir de nos générations dépend même de lui si l’on en croit l’auteur de « L’Eloge du ver de terre » (publié chez Flammarion). Et on le croit volontiers : Christophe Gatineau est un agronome spécialisé en agriculture innovante, agro-écologie et permaculture. Il a déjà écrit plusieurs livres sur le sujet et anime le blog Le jardin vivant, preuves que ce monsieur semble sacrément bien renseigné ! Ce dernier ouvrage a été écrit par l’agronome pour faire prendre conscience à l’homme de son environnement. C’est vrai qu’on parle souvent des abeilles (beaucoup plus « sexy » ?!) comme élément clé de la biodiversité mais moins des vers de terre… Voilà qui est réparé : « Première biomasse animale terrestre, elle est l’un des premiers marqueurs de la biodiversité et de la bonne santé des sols, et sa raréfaction signe leur santé précaire, car un sol en mauvaise santé et à l’image d’un puits à sec ou d’un sein tari, il n’est plus nourricier. Etant donné que 95 % de notre alimentation dépend des sols et que les sols disparaissent avec les vers de terre sous les effets de l’érosion, elle–même amplifiée par leur absence, nul besoin d’un dessin pour saisir que nous leur préparons un destin funeste… » s’inquiète le jardinier. Destin funeste auquel nous serons forcément associés parce qu’avec leur disparition nous disparaîtrons nous aussi. Voici un essai inspiré et engagé sur le rôle et les vertus de cet animal pour prendre conscience que notre survie passe par la biodiversité… Un premier geste à faire chacun dans son coin ? Son compost !! Quand on a un jardin c’est facile, dans les villes ça se met en place doucement, et même en appartement maintenant c’est possible 🙂

ça vous a plu ? Partagez !