Installé depuis 20 ans sur 3 hectares à Olmet dans l’Hérault, Pascal Poot a développé une méthode qui lui permet aujourd’hui de cultiver et de sélectionner plus de 400 variétés de tomates bio sans arrosage ni utilisation de produits phytosanitaires. Celui qu’on a pris longtemps pour un fou inspire aujourd’hui les plus grands chercheurs… Pascal est parti d’un constat très simple : pourquoi les agriculteurs et les jardiniers se donnent-ils tant de mal à cultiver leurs légumes alors qu’à côté les mauvaises herbes poussent facilement sans rien exiger ? « Tout le monde essaie de cultiver les légumes en les protégeant le plus possible, moi au contraire j’ai décidé de les encourager à se défendre eux-mêmes » confie-t-il.

Pour cela il n’arrose pas (ou uniquement à la plantation), ne les entretient pas, et bien sûr n’utilise aucun engrais ni pesticide ! Et ses plants produisent jusqu’à 25 kilos de tomates chacun… Il n’achète pas ses graines : son secret c’est de créer ses propres semences dans un contexte de difficulté et de stress pour la plante ce qui les rend beaucoup plus résistantes à la sécheresse et aux maladies (sans compter que cela améliore leur qualité gustative) car « tous les semenciers ou presque ont été rachetés par des multinationales qui fabriquent des produits phytosanitaires et des engrais, leur intérêt c’est de faire en sorte que les plantes aient besoin de traitements pour pouvoir vendre leurs produits » explique Pascal. Aujourd’hui ce fils d’agriculteurs et autodidacte intervient et présente le fruit de ses recherches en école d’ingénieurs agronomes et travaille en collaboration avec les organismes de recherche agronomique. Et il propose également des stages ouverts aux particuliers, agriculteurs ou professionnels de l’agriculture pour faire connaître ses techniques de production de légumes et semences potagères. Celui qu’on prenait pour un fou s’avère être un génie !

ça vous a plu ? Partagez !