Les entreprises japonaises sont connues pour leurs horaires interminables et des relations hiérarchiques souvent stressantes. L’une d’elles a trouvé une super solution : la chathérapie !! Ainsi dans les bureaux à Tokyo d’une entreprise informatique spécialisée dans les sites web Ferray, on peut voir des félins partout ronronner et sauter sur les genoux des employés, ou bien pianoter sur les claviers d’ordinateurs – ce qui d’ailleurs n’est pas toujours très amusant quand on est en train de travailler sur un texte par exemple ! Hidenobu Fukuda, qui dirige cette société, a introduit cette politique des « chats au bureau » en 2000 à la demande d’un de ses collaborateurs et du coup a autorisé les salariés à venir avec leur matou. Il faut dire que ce patron est un amoureux des félins : « Je donne aussi 5000 yens (40 euros) par mois à qui adopte un chat abandonné et l’amène au bureau, un genre de bonus-chat ! » explique-t-il. On sait que les « ronrons » sont très productifs : ils permettent aux salariés d’être plus performants en étant moins stressés (d’où la nouvelle « ronronthérapie »), on a vérifié aussi qu’ils amélioraient la santé des travailleurs ! De plus leur présence met un trait d’union entre les collègues, ils créent du lien et ont une influence très positive sur les relations entre les employés en créant sujets de conversation et préoccupations communes… que des résultats positifs ! Aujourd’hui bin d’autres sociétés ont misé sur les félins au Japon pour améliorer la vie en entreprise et augmenter la rentabilité. Après les bars à chats, les chats dans les hôpitaux, aujourd’hui les chats vont être dans les open space… de quoi nous donner drôlement envie de travailler ☺

ça vous a plu ? Partagez !