Enfants, nous sommes nombreux à avoir appris que l’on pouvait générer de l’électricité en insérant une électrode en cuivre et une autre en aluminium dans une pomme de terre… une vieille expérience en cours de physique-chimie ! Une équipe de chercheurs espagnols a poussé le concept plus loin : elle a conçu un pot de fleur capable de recharger jusqu’à trois smartphones par jour en utilisant l’électricité produite par une simple plante verte. Actuellement en cours de financement participatif, Bioo se présente sous la forme d’un pot de fleur disposant d’une prise USB camouflée. Selon ses créateurs, il suffit d’y ajouter n’importe quelle plante et de l’arroser normalement pour obtenir de l’énergie. C’est très simple : lorsqu’une plante est placée au soleil, elle transforme le CO2 et la lumière environnante en oxygène et en composés organiques. Ceux qui ne sont pas consommés par la plante sont naturellement expulsés vers les racines. Ce sont ces composés organiques que l’équipe espagnole a eu l’idée d’utiliser comme électrolyte (substance conductrice), en les mettant en contact avec des bactéries.

À en croire ses inventeurs, ce système serait si efficient qu’il pourrait, à terme, entrer en concurrence avec les panneaux solaires classiques. L’entreprise pétrolière espagnole Repsol s’est déjà alliée à la jeune start-up pour développer des panneaux végétaux d’un mètre carré capable de produire jusqu’à 280 kwh, le tout sans nuire au paysage car ces panneaux seraient installés sous les pelouses. Lancé il y a une semaine sur la plateforme de crowdfunding Indiegogo, le projet Bioo a déjà atteint 200 % de son objectif de 15 000 euros. Dès aujourd’hui disponible en précommande, l’objet doit être livré en décembre. Décidément, on n’arrête plus le progrès en matière d’écologie !

ça vous a plu ? Partagez !