Ces dernières années, le Chili a tellement investi sur les énergies renouvelables que l’électricité est devenue gratuite ! En quelques mois, 29 fermes solaires ont ouvert leurs portes au nord du Chili et, apparemment, elles sont toutes très performantes : la production excède largement la demande locale… Résultat ? Un prix de vente qui s’écroule. Cela fait plus de trois mois que l’électricité est même carrément gratuite au nord du pays. Alors bien sûr, la majorité de la population chilienne, dont 40 % vit en zone métropolitaine de Santiago, n’est pas encore concerné par cette mesure qui touche principalement les localités et installations du nord autour du désert d’Atacama, mais pour autant, ce n’est pas une première : l’an passé, l’électricité était restée gratuite 192 jours dans cette même région (un record qui pourrait être battu par la série en cours). Et la situation n’est pas près de s’inverser : alors que le Chili a déjà quadruplé ses capacités solaires en trois ans, 15 autres projets de centrale solaire vont bientôt voir le jour. Cela dit, la gratuité ne durera pas éternellement et, à la limite, tant mieux, car il ne faudrait pas que les centrales ferment faute de revenu. En fait, si les centrales produisent plus que nécessaire, c’est aussi parce que le pays manque de lignes de transmission capables d’acheminer l’électricité sur tout le territoire mais une nouvelle ligne de transmission est dores et déjà en cours de construction. Et le Chili a également annoncé qu’il serait le premier pays à faire circuler son métro grâce au vent et au soleil… on attend ça avec impatience !

ça vous a plu ? Partagez !