Amma (« mère » en hindi) est aujourd’hui une figure spirituelle emblématique en Inde et fondatrice de l’ONG « Embracing The World » (ETW) à but humanitaire et écologique dont le siège est au Kérala en extrême sud-ouest de l’Inde, là-même où Amma est née en 1953, dans une famille pauvre de pêcheurs. Toute petite déjà elle se fait remarquer : quand les autres enfants jouent, elle médite pendant des heures sans que personne ne le lui ait appris. Dans les chansons qu’elle crée, elle exprime son amour pour Dieu et pour une enfant de son âge, ses chansons sont d’une profondeur et d’une sagesse exceptionnelles… Quand sa mère tombe malade, à l’âge de neuf ans, Amma doit quitter l’école pour s’occuper des tâches ménagères et de ses sept frères et sœurs mais elle n’a de cesse d’aider et de secourir les gens qu’elles rencontrent et qui souffrent, et ce qui choque tout le monde c’est que la petite fille étreignait déjà des personnes complètement étrangères pour les réconforter, ce qui est parfaitement interdit en Inde : une jeune fille indienne ne doit pas toucher d’autres personnes, encore moins celles d’une autre caste et surtout pas des hommes ! « Par moi coule un fleuve incessant d’amour », dira-t-elle plus tard. On a fini par reconnaître qu’elle était hors du commun et son père l’a autorisé à ne pas se marier afin qu’elle puisse consacrer sa vie à la prière et la méditation… En 1981 elle fonde son ashram avec « pour seule religion l’amour », mais depuis son action s’est étendue au-delà de l’Inde et touche le monde entier. Aujourd’hui avec ETW, elle fait un travail colossal et ses actions touchent tous les domaines : la faim, le logement, l’eau, la santé, l’emploi, l’éducation, et même la culture. En matière d’écologie, Amma vénère la Nature car elle est « divine » et avec GreenFriends la branche de l’ONG qui s’occupe de l’environnement et InDeed pour la Nature, Amma développe autant la prise de conscience générale pour prendre soin de la nature comme d’un enfant chéri, que des actions concrètes partout sur la planète : planter des arbres, faire pousser en permaculture, ramasser les déchet, trier, recycler, économiser… et les Centres Amma dans le monde entier sont tous des sites écologiques exemplaires. Quant à elle, elle parcourt le monde pour y proposer des assemblées au cours desquelles elle prend les gens dans ses bras, c’est le « darshan ». Une étreinte devenue sacrée. Elle a enlacé des dizaines de millions de gens ! Dernièrement elle était à Toulon, nous sommes allés chercher notre petit câlin…

ça vous a plu ? Partagez !